Visite des caves Taittinger: et si on ajoutait une pointe de mystère?

Visite des caves Taittinger: et si on ajoutait une pointe de mystère?

Classé dans : Ailleurs en France | 4

Une fois par an, parfois deux, Mr O et moi nous permettons une escapade sans les enfants.

Cette fois, nous sommes allés à Reims. Je suis démasquée; j’aime le champagne! et j’aime bien visiter des caves. Je trouve ces milliers de bouteilles entassées depuis des années fascinantes… Nous avons choisi de visiter les caves Taittinger. En fait, quand je dis choix, c’est un bien grand mot car ce sont les seules ouvertes sans rendez-vous tous les jours! La plupart sont fermées le week-end, accessibles seulement sur rendez-vous, etc. Le prix de la visite est de 15€par personne mais franchement, cela les vaut car on apprend beaucoup de choses et les caves utilisant des crayères du IVème siècle  sont magnifiques. Cela commence par un petit film sur l’histoire de la maison Taittinger, se poursuit par la descente sous quelques 18m sous terre, et bien sûr cela inclut une dégustation à la fin.

bouteilles cave taittinger

Nul besoin qu’il fasse beau, la température dans les caves champenoises est constante aux alentours de 13°C et assez humide. Les escarpins à haut talon et les mocassins à semelle de cuir sont donc à proscrire… Beaucoup de marches à descendre et monter, donc si vous avez la jambe cassée, préférez l’ascenseur!

Ces caves ont été aménagées dans d’anciennes crayères gallo-romaines. On y creusait ici pour détailler les blocs de pierre de construction. Ces caves ont été tout d’abord exploitées par les moines de l’Abbaye de Saint-Nicaise, qui détruite à la révolution. De l’abbaye rien ne subsiste à part un escalier. La visite se déroule dans une toute petite portion d’un  dédale de 4 km de galeries.

La guide très compétente nous explique tout sur les différentes étapes de la fabrication du champagne et de son vieillissement en cave. Cependant, je me laisse peu à peu distraire par le décor moyenâgeux et la pénombre ambiante.

Et si on ajoutait un peu de mystère à cette visite? Et j’imagine très bien qu’on pourrait concevoir un superbe jeu de piste dans ces caves, qui permettrait de passionner des enfants , pendant que les parents visitent et apprennent tout sur le champagne.

Imaginez… vous entendez la porte se refermer derrière vous et vous voilà seuls, dans ces crayères gallo-romaines . Un rire sardonique vous parvient depuis la trappe par laquelle on sortait les blocs de pierre, 18 mètres au-dessus de vos têtes. Un seul indice vous a été laissé, vers la sortie Mathusalem vous guidera. Qui est ce Mathusalem (réponse un peu plus bas!)? Deux autres indices, deux nombres… à quoi correspondent ils? en quoi peuvent ils nous aider à trouver la sortie?

mathusalem champagne

Même, Mr O. se prend au jeu et m’indique ici ou là une photo à prendre pour une ambiance chasse au trésor. Et nous voilà, en train d’imaginer comment utiliser ces photos pour une prochaine chasse au trésor, peut-être pour l’anniversaire de Miss B…

Eh oui, on est sans les enfants, ça ne veut pas dire qu’on fait comme si on n’en avait pas! (D’ailleurs, en général, on continue de traverser sagement quand le bonhomme est vert dans la ville déserte… la force de l’habitude!)

Mon imagination m’a conduit bien au-delà des bouteilles de champagne (non, non à ce moment, je n’en ai pas encore bu!). En fait, j’ai appris que chez Taittinger il existait  6 sortes de bouteilles de champagne: Magnum (2 bouteilles), Jéroboam (4 b.), Mathusalem (8 b.), Salmanazar (12 b.), Balthazar (16 b.) et Nabuchodonosor (20 b.) Les plus grosses bouteilles tels le balthazar ou le nabuchodonosor ne conservent pas car on transvase le champagne au moment de la commande dans ces grands contenants. C’est vraiment juste pour impressionner! J’ai même récemment découvert qu’il existait de formats encore plus grands chez Drappier, tels le Salomon (24 b.), le Primat (36 b.) et le Mechilsedech (40 b). Je me demande quand même comment on fait pour servir…

Mais j’y pense, Halloween chez Taittinger, ça pourrait être une bonne idée non?

 

Voir aussi:
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

4 Responses

  1. Article super intéressant où l’on apprend plein de choses. Cet endroit doit être vraiment fascinant! ce qui m’amuse cependant, c’est que même en “escapade en amoureux” tu ne peux pas t’empêcher de penser au travail en imaginant la super chasse au trésor qui pourrait se dérouler en ces lieux! incorrigible Laurence! merci pour cette belle visite:)

  2. Le champagne c’est la base ! Ta visite me rappelle ma visite que j’ai faite cet été à Saint-Emilion ! Nous avons eu une visite guidée au Cloitre des Cordeliers qui fait du pétillant méthode champenoise. La visite était intéressante mais la dégustation à la fin… bof bof. Je n’ai pas retrouvé ce que j’aime tant dans un bon champagne (pas forcément cher hein !).

    Une chose est sûre, je n’aimerai pas être enfermée dans cette cave à la nuit tombée #froussarde c’est parfait pour Halloween !

Laissez un commentaire