\n\n\n

Aide aux devoirs payante ou comment avoir de bonnes notes en payant!!

aide devoir tricher

A l’heure actuelle, la nouvelle tendance est de développer des sites qui permettent de tricher facilement. Ces sites proposent d’envoyer les photos des exercices à toute heure du jour pour envoyer la réponse, moyennant finance bien sûr, et là je vois rouge!!

Ces sites se donnent bonne conscience, en indiquant qu’ils ont pour but d’aider les élèves à progresser. Mais de qui se moque-t-on? Comment peut-on progresser quand on reçoit un exercice tout fait? On peut progresser quand on échange, quand on reçoit un indice quand on est bloqué. Là on peut progresser. Mais recevoir un devoir entièrement fait, ça n’aide en rien.

C’est comme si je disais que je progresse en cuisine, en allant acheter mon gâteau à la pâtisserie! Absurde, non?

Être parent c’est aussi apprendre à son enfant le goût de l’effort, du travail et surtout de l’apprentissage. Je répète tous les jours à mes filles, qu’il faut apprendre de ses erreurs que c’est comme ça qu’on progresse. Le but n’est pas de rendre un devoir parfait, mais un devoir qu’elles ont fait, sur lequel elles ont réfléchi, et qui leur a permis de progresser.

Être enfant/ado, c’est comprendre qu’on progresse tous les jours en travaillant, en relisant ses cours, en refaisant les exercices vu en classe, et en anticipant les devoirs, en faisant d’autres exercices. Les maths, la physique, le français, l’histoire, la SVT, tout ça c’est comme le sport.

On ne devient pas un bon sportif en restant collé à son téléphone, ou en regardant le foot à la télé: il faut s’entraîner régulièrement et maintenir ses efforts. C’est pareil pour les cours!!

Qu’on ne me dise pas que c’est pour favoriser les élèves en difficulté: le soutien offert aux élèves favorise l’égalité, les cours en ligne ou l’entraide entre copains aident tout le monde à progresser. Tout ce que ce genre de services va faire est discréditer encore plus les valeurs du travail et de l’effort. On travaille pour soi, pour sa culture, pour apprendre et progresser. La note sert à évaluer les progrès accomplis.

Et que deviendront ces ados qui croient que les efforts sont ringards? Ils vont se prendre une grande claque lorsqu’ils arriveront sur le marché du travail, et ne comprendront pas  pourquoi ils doivent tout à coup se mettre à travailler, ou pourquoi ils ne peuvent pas s’acheter un boulot.

Que dire aux enfants qui travaillent par eux-mêmes, qui réussissent sans tricher? Qu’ils sont les dindons de la farce? Que leur travail ne vaut rien puisqu’il suffit de payer pour avoir une meilleure note qu’eux? Comment ne pas en faire des enfants désabusés qui ressentent un grand sentiment d’injustice? Comment être sûr que ces tricheurs ne leur prendront pas une place dans une université ou une école?

Et je crois que ce qui m’énerve encore plus est que ces gens pensent que j’ai le même sens éthique qu’eux et que je serais prête à faire de la publicité pour ce genre de service!!

Et vous, vous pensez quoi de ces aides aux devoirs payantes?