pleurs rentree des classes
» » » Première rentrée des classes: un semainier qui peut aider à calmer les pleurs

Première rentrée des classes: un semainier qui peut aider à calmer les pleurs

Et voilà, votre petit n’est plus si petit que ça et la semaine dernière, il est parti avec son petit cartable sur le dos pour sa première journée d’école. Il en avait très envie et est passé fièrement entre les enfants en pleurs et tout s’est bien passé. Pas de pleurs, juste un petit menton qui tremble… et vous vous êtes dit Ouf! et vous êtes partie, très fière que votre petit loulou ne contribue pas au concert.

Quant à vous, vous avez passé la grille fièrement avec votre petit sac à la main et le coin de la rue passé, vous avez discrètement sorti votre mouchoir pour que les passants ne voient pas vos larmes…

Pourtant, il arrive que pour une raison qui nous échappe, les enfants pleurent le premier jour, puis le deuxième jour. Alors on se dit, « bon ça va passer ce n’est pas grave ». Mais parfois, ça dure et on part travailler la boule au ventre et les larmes aux yeux.

J’ai été l’une de ces mamans, de celles qui ont entendu dès le deuxième jour au réveil « Mais maman, j’y suis déjà allée hier! » Aïe, aïe, aïe, comment lui dire qu’elle en avait pour 20 ans? j’ai lâchement choisi de ne pas mentionner ce détail, et je l’ai emmenée (comprenez traînée de force) à l’école où je l’ai laissée en pleurs et hurlements. Et cela s’est répété, le vendredi, puis le lundi, etc…

pleurs rentrée des classes

Pourtant la grande sœur était là, pourtant elle était très motivée, pourtant elle adorait sa maîtresse, pourtant, pourtant…

J’ai finalement mis en place un tableau avec les jours de la semaine et les grandes étapes de la journée: entrée en classe, cantine, et sieste en m’appuyant sur la comptine des jours de la semaine de la classe.

A la maison, le soir on faisait ensemble le bilan de la journée: si elle avait beaucoup pleuré, elle collait une gommette rouge sur la case; si elle avait pleuré un peu, une gommette orange, et si elle n’avait pas pleuré, une gommette verte. On se donnait un objectif raisonnable: « demain ce serait bien que tu aies au moins un rond orange…. » Et, tout le monde la félicitait quand l’objectif était atteint. Ce tableau l’a bien aidée et les pleurs se sont arrêtés.

Je me souviens de mon désarroi et de mon sentiment d’impuissance, aussi je vous mets le tableau. Si ça peut vous aider, tant mieux! sinon vous devrez trouver votre propre truc.

En tout cas je peux vous rassurer, elle a maintenant bien grandi et n’a pas été traumatisée par cette rentrée (moi, par contre…!); elle aime l’école et est très bonne élève! Alors bon courage et dites-vous que ça ira mieux à la rentrée prochaine!

Ccomment s’est passée sa première rentrée?

 

explorador chasse au tresor anniversaire

2 Responses

  1. Sabrina
    | Répondre

    Bonjour Laurence,

    Ma puce a fait sa première rentrée la semaine dernière. Ton premier paragraphe correspond parfaitement à ce qui s’est passé: pas de pleurs, une petite fille tout sourire ravie d’aller à l’école et des parents médusés autour de moi me disant « Elle ne pleure pas ! Vous avez de la chance ! » Oui effectivement j’ai eu de la chance… Mais cela n’a duré que quelques jours… Depuis vendredi, c’est une toute autre histoire ! Elle traîne au maximum le matin pour ne pas partir, ce disant que si elle est en retard, elle n’ira pas ! Mon mari l’emmène et la dépose en pleurs dans les bras de l’Atsem :'( Ce matin, petite amélioration : pas de pleurs mais une mine très très triste.

    Moi, j’essaie de positiver et me dire que ça va aller mieux bientôt. J’essaie de ne pas penser à son frère qui, au même âge, à pleuré et hurler pendant des mois !!! Après tout, aujourd’hui il adore l’école et y va avec grand plaisir 🙂

    Je souhaite bon courage à tous les parents qui rencontrent des difficultés en cette première rentrée scolaire. Le chemin est parfois long mais il y a toujours de la lumière au bout du tunnel 😉

    • Lau Chasseautresor
      | Répondre

      Je me rappelle que j’avais peur que Miss B. soit dégoûtée de l’école. A la rentrée de MS, j’étais hyper stressée… et en fait, elle est partie toue guillerette en me faisant à peine un bisou et n’a plus jamais pleuré pour aller à l’école! Courage, je sais que ces moments sont difficiles à passer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.