Notre avis sur Zombillenium, dessin animé français

avis sur zombillenium

Hier après-midi, je suis allée au cinéma avec Mlle P. voir en avant-première Zombillenium, long métrage  issu de la BD du même nom d’Arthur De Pins.

Présentation de Zombillenium

L’histoire

Zombillenium est un parc d’attractions un peu particulier puisque ses employés sont tous des monstres, prisonniers du diable. Le parc fonctionne comme une vraie entreprise, le Diable en étant le PDG lointain et exigeant, et le Directeur, un vampire paternaliste avec ses employés. Etant donné les bénéfices en chute du parc, le Diable envisage sa fermeture.

Un jour, un contrôleur des normes de sécurité, nommé Hector, arriviste et cynique, décide de contrôler le parc. Il devient un peu trop curieux, et le directeur n’a d’autre choix que de le mordre. Le voici donc mort, très inquiet pour sa petit fille Lucie qui se trouve en internat dans le village voisin.  Hector, en monstre d’origine encore inconnu, va tout faire pour aider à redresser le parc, afin que sa petite fille puisse y aller et qu’il puisse la revoir.

zombillenium hector gretchen

 

Les personnages

zombillenium personnages

Les personnages sont emblématiques de leur type, et se comportent comme des employés mécontents. Ils ont un représentant syndical, menacent de faire grève, se retrouvent à la cantine etc.

Le héros est Hector, un monstre non identifié qui se range du côté des Zombies, les mal aimés. Les vampires bien proprets sont eux les vedettes du parc…pour le moment! Chaque clan a son héros (ou contre-héros !).

Une sorcière Gretchen, jeune stagiaire pistonnée, navigue entre ces deux mondes et évolue beaucoup au fil du film. Et enfin, Lucie, la fille d’Hector, une petite fille triste qui est prête à tout pour retrouver son papa qu’elle a reconnu sur l’affiche du Zombillenium.

Clin d’oeil

Le film se passe dans le Nord, Zombillenium ayant été construit sur une ancienne mine détruite par un coup de grisou. Originaire de la région, j’ai apprécié la dictée de la maîtresse “plic, ploc, fait la pluie sur le terrillllll” comme on dit chez nous! Et l’utilisation à un moment de la version symphonique des Corons de Pierre Bachelet, m’a bien fait rire (ce qui m’a valu des regards courroucés de Mlle P. car à ce moment, ce n’était pas le moment de rigoler!)

Les clins d’oeil (ou des clins d’yeux si vous clignez de chaque oeil?) se multiplient dans le film, des vampires hyper cleans un peu luminescents comme dans Twilight, une prison du genre de Oz, etc.

zombillenium vampires

Notre avis sur Zombillenium

L’avis de Mlle P.

J’avais hésité avant de l’emmener avec moi en ayant un doute sur l’âge. Elle n’est pas facilement impressionnable par les dessins animés, j’ai donc décidé que ça devrait lui plaire. Elle a trouvé le début du dessin animé est assez triste , mais une fois l’histoire lancée, elle a beaucoup aimé. Elle a ri et eu un peu peur, mais juste ce qu’il faut… comme les enfants qui vont au Zombillenium!

Mon avis de maman

Je suis littéralement enthousiasmée par ce film. J’ai tout aimé et je ne sais pas bien ce que j’ai préféré: les magnifiques dessins, les effets spéciaux magiques, les répliques d’humour noir vraiment drôles, la musique diaboliquement adéquate d’Eric Neveux, le ridicule des vampires genre Twilight …?

Les dessins: Je ne sais pas à quoi c’est dû exactement, mais je trouve qu’il y a une vraie patte du dessin animé français. Les dessins dont fins et réalistes, (comme dans un tout autre genre pour Ballerina sorti l’année dernière) et les décors sont précis et détaillés. L’éclairage est très particulier et la lumière du Nord est notamment très bien rendue. (Si je vous assure, qu’il y en a et qu’elle est très particulière!)

Zombillenium: pour quel âge?:

  • Je dirais pas avant 9 ans si l’enfant prend bien la mesure que ce n’est qu’un dessin animé. Les enfants ne réagissent pas tous de la même façon. En tout cas, je n’aurais pas emmené des enfants plus jeunes. Le style même des dessins montre qu’on est plutôt sur un dessin animé de grands et certains effets sont impressionnants.
  • parfait pour des ados et des adultes: les degrés de compréhension du film sont variés, le film fait référence au monde la finance, aux liquidations d’entreprise, à des films, etc. A chaque âge, sa compréhension du film et c’est tant mieux!

En rentrant, j’ai d’ailleurs conseillé à mes ados (les pauvres étaient en cours et n’avaient pas pu venir!) d’aller le voir dès sa sortie.

En attendant, on va lire la BD – qui n’a pas le même scénario que film- ce qui permet de voir/lire les deux indépendamment. (En plus en lisant la BD, j’ai découvert que j’avais visiblement grandi et vécu mes 20 premières années sur le lieu du Zombillenium… en ai-je gardé des stigmates ?)

Je vous reparlerai sûrement de cette série de BDs, car maintenant, je n’ai qu’une envie, lire les autres tomes!

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire!