fbpx
avis manga cautious hero lesideesdusamedi

Chronique d’un manga au héros pas comme les autres: Cautious Hero

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn

Dans Cautious Hero, le héros n’est vraiment pas ordinaire… il a des superpouvoirs mais doute en permanence de ses capacités, est paranoïaque et ne connait aucune convention sociale. Un manga parfois très drôle mais à réserver aux grands ados et aux adultes.

Cette fois, c’est mon ado fan de mangas, Miss B., qui prend ma place au clavier. Elle a lu bien plus de mangas que moi et est bien mieux placé pour en parler ! Je me suis juste permis de rajouter quelques annotations en italique car moi aussi, j’ai lu le manga et j’ai adoré le ton décalé.

  • Auteur: Tuchihi Light
  • Illustrateur: Koyuki
  • 2 Volumes (série en cours)
  • Type Seinen
  • Age : 16 ans et +

important: Après avoir vu l’intégralité de l’animé, dont les scènes de violences sont moins graphiques que celle qu’on peut voir dans le tome 2, je déconseille ce manga aux personnes sensibles. Certains épisodes sont déconseillés aux moins de 16 ans.

L’histoire de Cautious Hero

Cautious Hero (édité par Doki Doki) reprend un thème assez classique : un humain qui n’a rien demandé à personne est invoqué par une divinité pour aller sauver un monde dont le fonctionnement est plus ou moins semblable à celui d’un jeu vidéo. En effet, notre valeureux héros y doit affronter des monstres, améliorer ses stats, collecter des équipements de plus en plus performants… et, à la fin, battre le boss final. Mais l’originalité vient du caractère du héros en lui-même…

Ici, le héros est Seiya Ryûgûin, invoqué par la déesse de la guérison Ristarte, dite Rista, afin de sauver Geaburande, un monde humain en proie au seigneur démon et à ses sbires. [Déjà le nom de la déesse me plaît beaucoup… vous aurez noté le clin d’oeil ? restart… prononcé à la française ! ]

cautious hero manga deesse

Ce qui rend l’histoire originale de Cautious Hero originale

On s’éloigne totalement du cliché du héros un peu médiocre mais dont l’intelligence lui permet de triompher à chaque fois. Seiya a des stats de base extraordinaires, deux à trois fois supérieures à celles des héros potentiels que Rista pouvait invoquer. Cependant, comme le titre l’indique… il est extrêmement prudent, à la limite de la paranoia : il ne mange rien de ce qu’on lui offre de peur que ce soit empoisonné, se méfie de tous les présents qu’on peut lui offrir, estime toujours ne pas être assez préparé, voudrait acheter tout son équipement en trois exemplaires (« Une pour porter, une de rechange, et une autre de rechange pour celle de rechange ! »)… [ça me une certaine ado que je connais!]

Il est en même temps très intelligent et fin stratège, mais fait fi des conventions sociales : il ne s’embarrasse de politesses inutiles devant personne, pas même les dieux et dit tout ce qu’il pense, que ce soit politiquement correct ou non.

Les illustrations dans Cautious Hero

En ce qui concerne les dessins, j’aime beaucoup le style de Koyuki. Les décors sont travaillés, tous comme les personnages. Ces derniers sont bien différents les uns des autres et faciles à identifier. De même, les scènes d’actions sont claires et compréhensibles. (Dans certains mangas, l’abondance d’éléments fait que le lecteur est un peu perdu : qui se bat, contre qui, que se passe-t-il exactement ? Mais ce n’est pas le cas ici.)

Les scènes de violence sont détaillées, c’est pourquoi je déconseille aux lecteurs les plus jeunes ou les plus sensibles, mais ce n’est pas juste « du gore pour le plaisir », elles contribuent réellement à l’histoire et au développement des personnages.

J’ai beaucoup aimé ce manga car il s’éloigne du scénario d’ikesai où on essaie de faire en sorte que le lecteur puisse s’identifier au héros par son côté ordinaire. Le héros est le meilleur mais est trop prudent pour le reconnaître, et c’est un aspect que je n’avais encore jamais rencontré dans mes lectures. Les personnages sont également attachants, même si on ne les voit que dans un chapitre.

Enfin, la prudence excessive du héros crée des scènes assez drôles, ce qui rend le manga léger même si sauver le monde d’un seigneur démon de difficulté S n’est pas une chose amusante en soi !

Selon les articles, vous pourrez trouvez des liens recommandant des produits sur lesquels je touche une petite commission. En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. 

Si vous avez aimé, laissez un commentaire ci dessous
et partagez sur votre réseau préféré  !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laurence
Laurence

Maman de 3 grandes filles de 12, 17 et 19 ans, entrepreneure créative, j'aime penser que les instants ludiques continuent à se partager quand les enfants grandissent ! Je vous confie mes idées d'activités ludiques et mes astuces pour s'amuser en famille et pour apprendre en s'amusant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.