J’ai souvent l’impression que notre façon d’apprendre l’anglais aux enfants devrait avoir évolué depuis bien longtemps. Les français sont les plus mal classés en Europe au niveau de l’apprentissage des langues. Avec les moyens actuels, c’est quand même malheureux !

Pourtant, apprendre l’anglais en France dès le plus jeune âge devrait être facile: les autres pays y arrivent pourquoi pas nous ?

Que peut-on faire pour apprendre l’anglais à nos enfants ?

Voici quelques méthodes ludiques et éducatives que j’ai testées. Mes filles sont toutes les 3 bilingues en anglais, mais ce n’est pas grâce à l’Education Nationale, désolée de le dire.

  • Applications anglais gratuites : Duolingo et ABA English
  • Applications payantes comme Babbel (à partir du collège) ou Vivaling qui propose des cours en ligne avec un prof en direct, ou Les petits mandarins pour apprendre le chinois facilement (ou presque), ou encore Holy Owly pour les plus jeunes
  • Regarder des films en VO , ou même des dessins animés. Mes filles regardaient Wallace et Gromit en cours d’anglais au collège. Depuis l’année dernière Mlle P. maintenant accepte de regarder ses films et dessins animés en anglais sous titrés. Depuis elle a fait beaucoup de progrès en anglais et a pris confiance en elle pour oser parler.
  • En écoutant la radio, internet nous donne des moyens d’écouter facilement n’importe quelle radio dans le monde. Au début, on ne comprend quasiment rien et puis au fil des écoutes régulières on comprend de mieux en mieux.
  • En écoutant des podcasts anglais ou américains faits pour les enfants comme Little Stories for tiny people, Storynory
  • En lisant des livres bilingues comme Cléo Lefort ou la Nounou magique
  • En lisant des magazines bilingues : Vocable, Myweekly (ou www.meinewoche.fr et www.misemanal.fr)
  • En partant en colonies de vacances anglophones : en France ou l’étranger

Apprendre l’anglais avec des applications

La plupart des apps s’adressent à des adultes qui veulent partir en voyage, ou prendre un rendez-vous téléphonique, ce qui les rend peu propices à une utilisation scolaire.

Très peu d’entre elles testent l’oral. J’en ai donc sélectionné deux qui peuvent aider les ados dans leur progression. Elles sont toutes deux disponibles gratuitement sur Internet et sur tablette, l’une d’elles existe également en version premium.

Avis sur Duolingo : pour un travail court, quotidien pour les ados

Duolingo permet de réviser des points de grammaire, de prononciation, de travailler des points spécifiques et de faire des bilans sur des leçons.

On peut démarrer soit au niveau débutant soit passer un test pour valider plusieurs unités d’un coup. L’idée est se fixer des objectifs de points quotidiens à acquérir, dans ce cas, duolingo envoie des rappels pour que les leçons soient faites tous les jours. Une leçon est assez rapide et dure environ 10 minutes. On peut enchaîner autant de leçons qu’on le souhaite.

Ce que j’apprécie particulièrement est le côté varié de l’approche. Tous les aspects de la langue sont abordés: traduction, orthographe, grammaire, structure de phrase, dictée en anglais, prononciation.

La version orale est corrigée, les fautes de frappe sont évitées car on construit les phrases à partir de blocs. Duolingo est l’une des seules applis qui teste la prononciation. Le système de reconnaissance vocale est performant et permet réellement une amélioration en corrigeant les erreurs.

J’ai cependant noté que certains éléments étaient corrigés alors qu’ils étaient bons, ce qui vient visiblement du fait que la langue de Duolingo est l’américain et non l’anglais britannique. Exemple: « I have got a boat » est considéré comme faux; par contre, à l’école, c’est ce qu’ils apprennent!

Duolingo n’est pas très ludique mais comme les leçons sont assez courtes, on peut facilement faire deux leçons sans être lassé, ou dans une salle d’attente.

Si votre ado en études supérieures part faire un échange aux EtatsèUnis, les universités demanderont un certificat. C’est parfois difficile d’avoir des places pour passer le TOEIC et ça coûte cher (350-400€). Par contre, de plus en plus d’universités acceptent le Certificat Duolingo qui se passe en ligne. Cela permet d’éviter le stress si on ne trouve pas de place dans un centre de TOEIC (comme ça nous est arrivé).

ABA English pour une approche approfondie

J’ai récemment reçu une offre premium que j’ai testée en niveau Business et mes deux filles en niveau Upper Intermediate. (Six niveaux proposés: beginner, lower intermediate, intermediate, upper intermediate, advanced, business)

ABA English est basée sur la méthode naturelle, c’est à dire sur le principe d’immersion. Vous regardez des petites videos de mise en situation, qui me paraissent bien pour les ados.

On choisit son niveau a priori, et on peut changer si c’est trop difficile ou trop facile. Vous pouvez aussi réaliser le test. Les videos mettent deux personnes en situation réelle de la vie courante (ex: discussion à la machine à café, deux étudiants qui refont le monde, une situation de drague etc).

Ça me paraît adapté pour un public collégien, lycéen et étudiant, ou adulte. La leçon dure environ 1h en formule gratuite et 1h30 en formule premium.

Les leçons se déroulent de la façon suivante: répétition de chaque phrase de la video, plus de phrases liées au point de vocabulaire abordé (ex: I am used to doing sthg vs. I used to do sthg) dictée sur toutes les phrases, questions sur la video, puis en version premium, leçon de grammaire filmée, exercices de grammaire appliqués, et test.

L’ensemble est très bien fait, la difficulté correspond bien au niveau choisi ( de débutant à advanced): la vitesse, le vocabulaire, le thème sont de plus en plus complexes.

Les videos sont plaisantes à regarder, les dictées bien faites. Par contre, nous avons toutes trois trouvé que chaque leçon est trop longue. C’est donc plus adapté à un travail hebdomadaire, avec quelqu’un de motivé. Personnellement, j’ai trouvé les exercices longs et répétitifs.

En effet, les exercices qui suivent la video sont basés sur toutes les phrases. On doit répéter chaque phrase. C’est très long et lassant.

Ma fille a aimé regarder les videos et faire les exercices. Mais elle n’a pas fait les leçons en entier. Je pense que cette méthode est réellement efficace mais demande une grande motivation et du temps pour persévérer.

ABA English existe en version gratuite, (sans la partie grammaire) et premium.

ABA English a clairement été conçu pour des professionnels ayant impérativement besoin d’apprendre l’anglais. La méthode naturelle est convaincante car elle se rapproche de situations réelles, et permettent de s’immerger. Pour les ados, je conseillerais de procéder par étape, en divisant une leçon en plusieurs fois pour éviter de se lasser.

En conclusion, je recommanderais d’utiliser les deux en complément. Au quotidien, Duolingo pour maintenir une pratique quotidienne, et le weekend ou pendant les vacances, ABA English.

Avis sur Holy Owly, app. pour apprendre l’anglais aux enfants

Holy Owly est à installer sur smartphone ou tablette, et qui propose des exercices quotidens à l’enfant sur 6 jours de la semaine. A chaque semaine correspond un thème, et chaque leçon aborde du vocabulaire et des constructions de phrase basés sur le jeu.

Les exercices proposés sous forme de jeu sont :

  • de type memory pour travailler le vocabulaire.
  • phrases ou mots à répéter avec contrôle au micro
  • étiquettes à remettre dans l’ordre
  • mots ou phrases avec des images à relier
holy owly

Elle a constaté que les exercices étaient de plus en plus difficiles mais ne s’est pas bloquée ni découragée. Elle est contente de voir son score et ses étoiles. Elle ouvre avec impatience la nouvelle semaine et me dit régulièrement « je me demande ce que va être le thème de cette semaine ».

Elle a appris à apprécier de travailler son anglais et est fière de se voir progresser. Je constate avec plaisir que Holy Owly est entré dan la routine quotidienne de Mlle P. : elle fait ses devoirs d’école puis son anglais.

Notre avis sur Vivaling, pour des cours avec un prof anglophone

J’ai pu tester les cours en ligne Vivaling Les conversations ont lieu via un lien video privé et sécurisé. Pour la première session, elles ont fait connaissance. Sa coach, dont c’est la langue maternelle, l’a fait s’exprimer sur sa passion des mangas et ses activités extra-scolaires, comme la musique ou le sport.

Lors de la deuxième session, elles ont parlé des activités des vacances en introduction. Puis elles ont travaillé à partir d’un powerpoint préparé par la coach sur les métiers. Elles ont discuté des métiers qui intéresseraient Miss B. et regardé une courte video. Puis elles ont échangé sur le sujet. L’intégralité de la conversation se fait dans la langue choisie.

Un créneau de 30 mn se trouve facilement. Le service d’apprentissage de langues Vivaling est donc un bon compromis. C’est un service très souple qui permet de choisir soit une intervention au long cours soit une intervention ponctuelle.

Livres bilingues pour enfants

Cléo Lefort

Cléo est une jeune fille qui découvre de 11 ans un nouveau pays et elle apprend à communiquer dans la langue. Nous avons reçu Cléo à New York.

Au fur et à mesure de ce livre bilingue, les phrases en anglais s’allongent mais le vocabulaire est traduit en fin de chapitre et l’enfant peut facilement deviner le sens des mots grâce au contexte de la phrase.

Je trouve vraiment bien fait cette collection bilingue qui inclut les deux langues comme si de rien n’était, laissant à l’enfant le soin de comprendre. Je pense que c’est encore la meilleure façon de s’approprier la langue!

La nounou magique

La collection « La nounou magique » aux Editions Chattycat fait partie de ces livres que les enfants prennent grand plaisir à lire tout en leur permettant d’entamer un apprentissage de l’anglais.

La nounou magique ressemble dans l’histoire aux héros de la Cabane Magique: la nounou magique permet aux enfants qu’elle garde de voyager dans le temps et rencontre des personnages auxquels ils devront parler en anglais.

L’enfant peut aussi apprendre des éléments sur les personnages historiques rencontrés et la période dans laquelle les héros voyagent.

nounou magique chattycat

Je trouve que les livres La nounou magique sont vraiment parfaits pour des enfants de Ce2-CM2. J’avais peur que cette collection soit pour des enfants plus petits à cause des illustrations qui font nettement plus jeunes que pour Cléo Lefort par exemple.

Colonies de vacances pour améliorer son anglais

Si vous avez la possibilité par votre CE par exemple, de faire partir vos enfants en colonies de vacances, il y a maintenant des colonies de vacances pour l’apprentissage des langues qui sont vraiment extraordinaires.

Mes filles sont parties régulièrement et ont testé différentes formules. Je vous recommande deux formules réellement originales et qui réconcilieront tous les enfants avec la langue anglaise!

Avis sur American Village par Nacel

Les centres sont en France, c’est donc parfait pour les enfants jeunes ou les parents stressés. Les enfants sont accueillis dès la gare par des animateurs américains. Arrivés sur place, ils reçoivent leur « passeport américain », leur nom américain et leur chambre est un état américain. Pendant une semaine, ils vont vivre une expérience américaine sans avoir quitté la France. Ils joueront au baseball, au football américain, feront griller des chamallows et seront graduated à la fin de leur séjour.

Avis sur la colonie Harry Potter en anglais par Telligo

Mlle P. n’était pas du tout fan de l’anglais et elle n’avait pas très envie de partir… jusqu’à ce qu’elle découvre dans le catalogue Telligo la colonie pour fans de Harry Potter en anglais.

Elle est partie un peu stressée mais est revenue enchantée, une robe de sorcier sous le bras, des photos du musée Harry potter plein son appareil et une mandragore dans sa valise. Elle a adoré et ça l’a mise en piste pour repartir sur une colonie plus académique l’année d’après.

Mlle E et Miss B sont bilingues et ont obtenu des scores records l’examen du Toeic. (90 à 100%) . Et cela leur a été bien utile pour réussir les concours d’entrée en études supérieures, ou pour aller étudier à l’étranger.

Et sinon les vacances en camping, ça permet aussi de pratiquer son anglais : on y croise des gens de toute l’Europe et les enfants jouent entre eux, toutes nationalités confondues.

On peut regretter que le français ne soit plus comme au XVIIe siècle la langue de référence internationale. Mais, quand va-t-on enfin décider de faire ce qu’il faut pour apprendre l’anglais à nos enfants ?


2 commentaires

  1. Merci beaucoup pour le temps que vous aurez pris à écrire cet article qui me semble bien utile. je vais explorer les pistes c’est pour mon fils de 14 ans qui adore l’anglais et qui ne va plus à l’école à cause de la folie actuelle. je cherche donc des supports ou méthodes qui accompagnent , guident , sont efficaces. aussi j’ai des petites de 6 et 8 ans qui aimerait apprendre alors je vais voir. merci beaucoup et très bonne ANnée 2022 à vous et votre Famille

    1. Je comprends ce n’est pas facile. Il faut tester différentes choses pour voir ce qui leur plait. Bon courage et bonne année également à votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.