Pour ce premier rendez-vous nature de l’année, je vous fais découvrir une plante qui symbolise le renouveau : la Rose de Jericho, appelée aussi plante de la résurrection, est censée apporter bonheur et santé dans la maison.

Vous pourrez proposer cette plante comme activité environnement et nature avec vos enfants.

Qu’est ce que la Rose de Jericho, dite rose éternelle ?

Il existe deux types de Roses de Jéricho : celle poussant au Moyen-Orient (Anastatica hierochuntica) et celle poussant dans le désert Chihuahua à la frontière du Mexique et des Etats-Unis (Selaginella lepidophylla).

panier empli de roses de jericho

source: Depositphotos.com/fr/

Deux types de roses de Jericho

Les deux sortes de Roses de Jericho sont deux plantes sont des plantes de désert, sans racines ancrées dans le sol. Ainsi, lorsque le taux d’humidité est trop faible, elles se recroquevillent pour garder en leur milieu un peu d’humidité et entrent en dormance.  Voir plus d’infos sur les deux roses de Jericho sur le site Gerbeaud.

  • Anastatica hierochuntica est appelée aussi Rose de Jéricho originelle. Elle fut rapportée par les croisés et fut longtemps considérée comme un symbole de la naissance du Christ, appelée également rose de Notre-Dame ou rose de Marie. C’est une vivace qui fleurit en rameaux blancs.
  • Selaginella lepidophylla est beaucoup moins jolie puisque c’est une sorte de fougère sans racines. Elle ressemble à une fougère roulée en boule et se trouve facilement en magasin.

Au contact de l’eau, la plante se déploie rapidement et reverdit légèrement.

Comment faire revivre la rose de Jericho ?

Il suffit pour cela de mettre la plante dans une petite assiette creuse remplie d’eau pour la voir s’ouvrir entièrement et reverdir légèrement. La plante en elle-même est d’un aspect visuel peu esthétique mais j’ai trouvé que c’était une expérience intéressante pour les enfants.

Mlle P. a adoré cette expérience assez étonnante: on voit effectivement la plante « ressusciter » après seulement une heure. La plante ne redevient pas vraiment verte mais vert-kaki, contrairement à la photo de la pochette!

Tout le monde s’est passionné pour l’ouverture de cette plante extraordinaire, et surveillait la progression avec intérêt. Ensuite, il faut vider l’eau et laisser la plante se dessécher entièrement, et la laisser au repos plusieurs semaines.

C’est là que c’est difficile : je vous conseille de cacher la plante à l’abri des regards! Mlle P. a été trop impatiente de recommencer l’expérience et la plante a moisi. Mais c’était bien quand même!

Vous pouvez aussi identifier les plantes sauvages ou encore observer les spores de champignons. Pensez aussi à fabriquer des bombes de fleurs et à utiliser les pétales tombés pour faire des tableaux en landart.

Allez vous essayer de cultiver la Rose de Jéricho ?

6 commentaires

  1. Merci Laurence pour cet article très intéressant.
    Je ne connaissais la rose de Jéricho que de nom.
    Me voilà un peu plus riche de connaissances grâce à toi.
    Gros bisous et à très bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.