vacances ete aveyron
» » » Un été en camping sous la canicule de l’Aveyron

Un été en camping sous la canicule de l’Aveyron

Un été très chaud, où nous avons alterné repos, découvertes historiques et gastronomiques.

Cette année, les vacances étaient encore plus attendues que d’habitude: être parents d’une élève de terminale c’est usant! Il faut dire que depuis Janvier, nous avions vécu six mois intenses: la découverte et les choix de Parcoursup, les concours pour les écoles post-bacs avec des déplacements dans la France entière en pleines grèves de train,  le Bac blanc, les différentes épreuves orales et une entorse par dessus tout ça. Entre deux, nous avions dû également choisir une robe longue pour le bal de promo (j’ai ainsi pu découvrir qu’on faisait maintenant aussi des bals de promo en France), mais ça c’était plutôt sympa! Et bien sûr, ensuite vinrent les épreuves écrites, et la loooongue attente des résultats. (Pour eux qui se demandent, elle l’a eu et avec mention, nous sommes très fiers d’elle)

En camping en Aveyron, du côté de Villefranche de Rouergue

Nous avions bien choisi notre destination: le coin de France le plus chaud de la semaine de canicule!

Monter deux tentes par 38°C, après une longue route… c’est toujours une expérience intéressante! Nous avons finalement survécu à cette semaine à 37-38°C, en nous réfugiant dans les ruelles des villes moyenâgeuses, en visitant quelques grottes et en mangeant des glaces. Heureusement, quand on dort en tente, on bénéficie immédiatement du relatif rafraichissement de la nuit.

La deuxième semaine a été plus supportable, avec même un passage frais à 20 °C où nous avions sorti les polaires et les kways.

Les sorties que nous avons préférées:

  • La ville de Figeac, ses jolies rues, ses maisons très bien rénovées et son musée de l’écriture, puisque c’est là qu’est né Champollion. Le musée est vraiment très bien fait avec des activités ludiques pour les enfants, des petits films, un jeu d’enquête pour différents âges
  • Le village de Najac, avec ses rues très pentues, son château dont il ne reste guère que l’enceinte et le donjon. Je vous recommande la visite guidée qui est excellente,

najac vue chateau

  • La grotte de Froissac, une grotte qui est un vrai trésor archéologique et géologique. Nous avons essayé d’imaginer l’histoire de ces hommes qui avaient vécu dans cette grotte et dont les squelettes ont été découverts intacts pour certains.
  • Le château de Penne, qu’un architecte fait reconstruire en utilisant les méthodes de l’époque. Nous avons été déçus de rater les médiévales du château: l’office de tourisme de Villefranche de Rouergue où nous étions, ne nous l’avait pas indiqué!

tailleurs pierre aveyron

  • L’élevage d’alpagas de deux anglais qui sont venus s’installer dans un coin perdu de l’Aveyron (à Maleville exactement) pour élever une soixantaine d’alpagas pour leur laine ou pour les vendre en animal de compagnie ou de défense contre les attaques de renards. Saviez-vous qu’un alpage fait un très bon gardien de troupeaux et chasseur de renards?

elevage alpaga aveyron

  • Les Phosphatières du Cloup d’Aural, un lieu étonnant, très intéressant à découvrir… et frais, ce qui ne gâche rien en période de canicule
  • Les petits villages de Sauveterre de Rouergue, Villeneuve étaient également très mignons.

villeneuve aveyron

  • Le petit village de Belcastel avec son château, ses ruelles, ses vieux ponts qui en font un cadre fort agréable.

belcastel vieux pont

  • L’histoire de la ville de Villefranche de Rouergue est extrêmement riche et intéressante. je vous recommande la visite guidée de la Chartreuse réellement fascinante, la visite du clocher de la collégiale et de ses 49 cloches, ou encore la Chapelle des Pénitents noirs et dans les environs, l’Abbaye de Loc-Dieu. Je vous conseille d’aller voir le spectacle de Sons et Lumières projeté sur la Collégiale, qui retrace l’histoire de Villefranche et qui n’est pas sans rappeler le spectacle que nous avions vu au Château de Blois.

Nous avons par contre été assez déçus par la visite de la ville de Villefranche de Rouergue, qui donne l’image d’une ville peu tournée vers le tourisme alors qu’elle possède de formidables atouts historiques. Les rues mériteraient une sérieuse rénovation et j’ai toujours du mal à comprendre que certains commerçants ou restaurateurs de zones touristiques prennent leurs congés du 14 juillet au 15 aout…

chateau penne aveyron

Si vous allez en vacances en Aveyron, pensez à vous renseigner sur les marchés nocturnes de producteurs. Ce sont des marchés très conviviaux où les producteurs locaux proposent plats cuisinés sur place et on mange sur de grandes tablées sur la place du village ou dans la rue. C’est abordable, excellent et très sympa. Je recommande le marché nocturne de Belcastel, Najac et de Sauveterre de Rouergue. Déguster un hamburger fait avec le pain du boulanger, la viande de l’Aubrac, des tranches de Cantal fermier et du lard des cochons élevés dans le pré voisin, c’est plutôt une bonne façon de conclure une journée… Par contre, j’ai plus de mal avec l’aligot par 35 °C!

marche nocturne producteurs

Si vous êtes végétariens, vous pourrez aussi trouver de fabuleux légumes et fruits, notamment d’excellentes maras des bois.

Vous pourrez retrouver d’autres idées de vacances en allant faire un tour sur L’été des bloggeuses chez C’est quoi ce bruit ?

Dites moi en commentaire où vous êtes partis (ou si vous avez visité votre région), ça nous donnera des idées pour l’année prochaine!

 

Vous aimerez aussi

4 Responses

  1. Milie
    | Répondre

    C’est vrai qu’il a fait chaud lol
    C’est beau dans l’Aveyron !
    Merci pour ta parcipation 🙂

  2. DURIF
    | Répondre

    Pour nous ce fut d’abord le Pays Basque, Avec des ballades d’Hossegor / Capbreton dans les Landes jusqu’à Fontarabie en Espagne où la vieille ville est très jolie. Puis quelques jours dans mon Auvergne natale Où il faut également se réfugier dans les ruelles historiques par temps de canicule, ou au bord des lacs, et enfin nous terminons par un super séjour à Barcelone avec de magnifiques découvertes : la Casa Batllo, la Sagrada Familia, la fondation Miro, le Mont Jouic, la Rambla, le marché…
    Hélène et Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.